DragonflyBSD Two three four five — six seven eight and back back back

July 22nd, 2008 par mat

Tags: , ,

Bon eh bien, comme prévu (à savoir le mois de juillet 2008), la nouvelle version de DragonFlyBSD est sortie. Nous passons ainsi de la version 1.12 à la version 2.0. Bon, je mets le lien direct vers l’ISO pour les impatients ici (pour ceusses qui veulent du ftp, y’a juste à remplacer au début de l’URL). On rappelle que, depuis un petit bout de temps, le CD d’installation de DragonFly est un Live CD. Vous pouvez vous loguer enroot dessus, ou avec le login « installer », qui lancera la procédure d’installation. L’installeur peut de plus installer un serveur Netboot. Il suffit de démarrer le CD sur une machine, activer la fonctionnalité dans l’installeur, et ensuite de booter sur PXE les autres machines du réseau et ainsi faire une installation par le réseau. Bien sûr, il ne faut pas avoir d’autre serveur DHCP sur le réseau.

Maintenant, la liste des réjouissances:

Nouveau système de fichiers HAMMER !

  • Remise en ligne immédiate en cas de crash, pas de fsck.
  • Snapshots avec une granularité fine, management des snapshot, support des snapshots pour tout un filesystem avec vérification de l’intégrité des données.
  • Accès à l’historique des fichiers par défaut.
  • Miroir : mirroring incrémental sans file d’attente, un maître vers de multiples esclaves.
  • Undo et rollback.
  • Reblocking (sert à libérer l’espace disque en enlevant les fichiers non “utiles”).
  • Multi-volume, capacité de stockage maximum d’un exabyte.

Changements kernel

  • Ajout d’un sysctl jail.allow_raw_sockets (par défaut désactivé) qui permet aux jails d’utiliser des raw sockets.
  • Amélioration du support du chargement des firmwares.
  • Amélioration des opérations sur les nombres aléatoires.
  • Ajout d’une impémentation native d’un algorithme de fair-queue dans PF avec ALTQ
  • Ajout d’une récupération native des états de connexion pour PF – cela permet que le routeur en cas de reboot ne droppe pas les connexions TCP actives. Cela est fait avec la directive “pickup”, et une directive “set” pour mettre en place la politique par défaut.
  • Incorporation du mot-clef “probability” dans PDF (de NetBSD)
  • Diverses corrections de bugs pour le code de LWP. Corrige les problèmes avec kill -9 sur les vkernels.
  • Travail significatif sur les caches buffers et le sous-système de mémoire virtuelle pour traiter les cas de fortes charges.
  • Nettoyage important du code des tokens LWKT. Ce code fonctionne très bien maintenant, et est prévu pour durer.
  • Implémentation d’une API “cothread” et d’une couche d’abstraction pour les drivers vkernel. Ceci permet à un driver vkernel d’utiliser un vrai thread comme un co-processeur d’E/S, en dehors de l’abstraction ncpus, améliorant les performances des vkernels à la fois pour les builds UP et SMP.
  • Réécriture et nettoyage d’une bonne partie du code bas niveau de pmap dans les vkernels et pour l’architecture i386. Cela fixe un bon nombre de risques de sécurité et de problèmes pouvant survenir sous de fortes charges.
  • Corrections de problèmes relatifs au debugging d’un vkernel avec gdb
  • Ajout d’une fonctionnalité qui permet à boot0 et à boot1 d’accepter des commandes à travers le port série (et non pas juste boot2)
  • Correction d’un problème avec l’utilisation de O_CREAT sur des montages NFS en lecture seule.
  • La structure proc est maintenant allouée avec kmalloc au lieu de zalloc.
  • Ajout du support pour SOCK_SEQPACKET en local. C’est un protocole orienté connexion à travers des sockets de domaine UNIX.
  • Amélioration du support du polling (réseau).
  • Les keepalive TCP sont maintenant activés par défaut.
  • Correction du support ktrace pour les processus threadés.
  • kern.trap_mpsafe et kern.syscall_mpsafe sont maintenant activés par défaut, repoussant le verrou MP plus profondément dans le kernel.
  • Correction d’une corruption mémoire relative à la perte par le noyau de la conservation de l’utilisation par le noyau lui-même des « FP unit » pour les opérations de bcopy.
  • Le sous-système CAM a été synchronisé avec celui de FreeBSD. Du code supplémentaire a été produit pour fixer les problèmes de déconnexions et les panics.
  • Import des bugfixes pour UFS depuis FreeBSD, en rapport aux moments où le filesystem devient plein.
  • getsockopt() et setsockopt() copyin/copyout les données tôt, ce qui permet au reste du noyau de juste accéder à un buffer kernel.
  • Un support expérimental de MPLS sur Ethernet a été ajouté.

Changements matériels

  • Ajout de cmx(4) depuis FreeBSD, le driver pour les lecteurs de SmartCard Omnikey CardMan 4040
  • Synchonisation du code NATA et DRM depuis FreeBSD

Changements réseau

  • Un travail de ouf de gueudin sur les drivers Wifi (par Sephe)
  • Pareil sur les drivers ethernet (par la même personne)
  • Des avancées importantes ont été faites pour retirer le BGL (Big Giant Lock) sur les parties réseau. Il est cependant toujours en place sur cette release.
  • Des avancées importantes sur la pile Bluetooth ont été faites.
  • De grandes améliorations sur le routage sur les systèmes SMP.
  • De grandes améliorations sur le support du polling.
  • De grandes amélioration sur la modération des interruptions avec certains drivers.

Changements USB

  • Meilleure résistance lorsq’un équipement USB mass storage est débranché sans umount avant.
  • Ajout d’un nombre important d’ID devices.
  • Reconaissance du débranchement d’un équipement firewire (sbp).
  • De nombreuses corrections ont été apportées à ugen(4), dont l’utilisation des « interrupts endpoints » afin d’améliorer la capacité à répondre.
  • Quelques corrections firewire (fwohic).
  • Ajout d’un délai au scan du bus USB pour permettre à ehci de s’initialiser. Ajout d’un switch hw.usb.hack_defer_exploration pour le boot loader qui est activé par défaut, et qui peut être mis à 0 afin d’inhiber ce comportement.

Changement userland

  • Ajout d’une fonctionnalité de blacklist des faibles clefs SSH générées par Debian.
  • Ajouts divers pour améliorer la compatibilité avec pkgsrc (O_SYNC, O_FSYNC).
  • Amélioration de ktrdump.
  • Fonctionnalité d’historique ajoutée à /bin/sh (depuis NetBSD).
  • Beaucoup d’amélioration des pages de manuel et de la documentation.
  • mount_nfs ne se fait plus embrouiller la face par des noms de domaines qui commencent par un chiffre.
  • Amélioration de pkg_search.
  • Suppression des derniers morceaux de (x)ntpd qui traînaient dans les coins. dntpd est le client NTP officiel de DragonFly.
  • Beaucoup d’ajustements à libthread_xu pour améliorer la compatibilité avec pkgsrc et le support des threads.
  • Nettoyage correct du drapeau de direction (DF) sur l’entrée dans un signal handler.
  • Amélioration de cpdup : support d’un mode de vérification, amélioration des opérations à distance, parallélisation.
  • Ajout de vknet et vknetd, un simple outil userland qui permet de faire du switching ethernet virtuel, et permet le lancement de vkernels en userland.
  • Ajout de lsearch(3) et lfind(3) à la libc.
  • Correction de bugs de strcspn() et strspn() depuis FreeBSD.
  • Ajout d’un nouvel utilitaire “notty” qui lance un programme détaché du terminal.
  • du collecte les information sur 64 bits au lieu de 32 maintenant. ls affiche les inodes comme des entiers sur 64 bits.
  • Ajout du support objc à gcc.
  • Ajout de la compilation de l’installeur dans le cas d’un {build,install}world si WANT_INSTALLER est setté.

Disparitions

  • Fortran a été retiré de la base.
  • libreadline et sa licence incompatible ont été retirés.
  • De nombreux VIEUX drivers ont été retirés.

Logiciels tierce-partie

  • Mise à jour de la base de données zoneinfo avec tzdata2008d depuis elsie.
  • BIND a été mis à jour en version 9.3.4-P2 (inclus les patches de la version 9.5.0-P1 de l’ISC)
  • bzip a été mis à jour en version 1.0.5.
  • less a été mis à jour en version 418.
  • libarchive a été mis à jour en version 2.5.5.
  • OpenSSH a été mis à jour en version 5.0p1.
  • tnftpd a été synchonisé avec NetBSD en Mai 2008.
  • Le support iconv de Citrus a été synchronisé avec celui de NetBSD.

Si vous trouvez que la traduction laisse trop à désirer, vous pouvez toujours aller consulter les releases notes officielles.

PS1: Merci à gaston@ pour les nombreuses corrections.

PS2: Cette traduction est publiée sous WTFPL.

Posté dans DragonflyBSD | 3 Comments »

3 Reponses pour “Two three four five — six seven eight and back back back”

  1. __nico Says:

    elle poutre ta traduction bouquetin, autant que cette release !

  2. twisla Says:

    _mat <3
    Matt <3
    dfbsd <3

  3. geraud Says:

    mat`, j’t'enc…

    mais avec amour, hein.

Répondre

Vous devez être identifié pour poster un commentaire.

Identification

Enregistrez-vous

SQUAD!

GCU live

[01:59:58] gaston GuiGui2: oui mais pas en france non ? :p
[02:00:09] GuiGui2 Nope
[02:00:14] GuiGui2 Un peu plus au Sud:)
[02:00:24] GuiGui2 Un peu, plutôt
[02:00:31] GuiGui2 " Un peu"
[02:10:04] ajacoutot jaj: normalement si tu reboot, pas besoin de lancer /usr/local/libexec/gvfsd -fuse a la main
[02:10:29] moid enfin ici c'est fromaged qu'on a lancé, et il y a beaucoup de logs...
<-- HeisSpiter left irc: Remote host closed the connection
--> HeisSpiter joined #gcu.
[02:14:41] HeisSpiter (pour etre exact : quassel-core_0.8.0-1+deb 7u3 :-P)
[02:15:03] HeisSpiter qui corrige la CVE-2014-8483 :-p

Miiissioudaaam'

Archives:

Meta:

Hosted by:

NBS-System