BSD tagada deux point quatre

September 17th, 2009 par twisla

Nos amis de chez pwet-pwet-bzzt-bzzt-BSD nous font le plaisir de nous sortir la nouvelle version de l’OS à la libellulle et au marteau.

Au menu (en résumé, suivre le lien ci-dessus pour un détail plus complet):

* L’intégration du GSOC d’Alex Hornung, devfs(5)
* Qui amène un autoprobing des disques et crée une entrée unique basée sur le numéro de série d’un disque dans /dev/serno
* L’ajout de /etc/devtab, qui permet de mapper des noms arbitraires de disques sur leur entrée /dev/serno/blah
* La réécriture du client nfs, qui passe par défaut en tcp, et gagne en performance
* Des nouveaux drivers ahci(4) et sili(4) avec support du hotplug et des ports multipliers.
* Beaucoup de fixes et d’améliorations dans HAMMER(5)
* L’import de kbdmux(4) de FreeBSD pour supporter plusieurs claviers sur la console système
* Le port du driver ae(4) de FreeBSD pour supporter les cartes Attansic/Atheros L2 FastEthernet
* L’ajout du support UTF-8 dans mount_smbfs(8), mount_ntfs(8), mount_msdos(8)
* Énormément de syncro de code commun avec FreeBSD et NetBSD (citons drm(4), window(1), mpi(4), mpt(4), syslogd(8)
* Les builds natifs et cross compil d’amd64 marchent !
* SMP supporté sous amd64
* OpenSSH upgradé en 5.2p1, OpenSSL en 0.9.8k, GCC 4.4.1 importé (mais pas utilisé par défaut), GCC 3.4 enlevé.
* Et PLEIN d’autres choses.

GET IT, NAO !

Posté dans BSD, DragonflyBSD | 1 Comment »

Une Reponse pour “tagada deux point quatre”

  1. frbsd Says:

    Ben dis donc, ca donne envie de l’essayer, tu sais me parler petit homme :)

Répondre

Vous devez être identifié pour poster un commentaire.

Identification

Enregistrez-vous

SQUAD!

GCU live

[04:52:28] semarie et le user qui run le cli 'salt' semble devoit être le même que celui qui run la master
[04:52:37] semarie CMoi: elle est facile celle-là :)
<-- lissyx left irc: Ping timeout: 240 seconds
[04:55:09] gaston semarie: le moins de privs possibles, et uniquement des privs quand il faut
[04:55:19] gaston de memoire quand j'avais fait le port au debut
[04:55:37] gaston c'etait pas tout le monde en root, uniquement les agents qui doivent modif les fichiers sur le systeme
[04:55:56] semarie gaston: oui, le minion est root, et le master non
[04:56:23] semarie là, c'est entre le user qui lance sa commande "salt '*' test.ping" et le master
[04:57:12] semarie en pratique, c'est ssh _salt@localhost -- salt '*' test.ping ?
[04:57:33] semarie (enfin ssh _salt@master-ip)
[05:00:31] semarie hum... vu les perms sur les fichiers par défaut, faut peut être être dans le group _salt

Miiissioudaaam'

Archives:

Meta:

Hosted by:

NBS-System