NetBSD J’ai soif. Terriblement soif.

February 5th, 2011 par iMil

Tags: , ,

Messieurs et dames lutines, j’ai le plaisir de vous annoncer la release imminente de la version 0.4.0 de pkgin, un système de gestion de paquets binaires pour pkgsrc.

Ce bump apporte pas mal de changements superficiels, bien que le mécanisme de fond n’ait pratiquement pas changé.

Cette news n’est evidemment pas innocente: j’ai besoin de vous. Car si j’ai pu tester avec succès pkgin sur NetBSD, SunOS 10 et 11, Opensolaris, DragonFly BSD, GNU/Linux et MINIX, je ne l’ai fait avec assiduité que sur le premier (forcemment).
Là ou ça se corse, c’est que vous n’êtes probablement pas sans savoir que Sourceforge a quelques petites soucis ces derniers temps, et qu’il est donc impossible d’utiliser pkgsrc-wip afin de mettre le package à disposition de tous pour test préliminaire avant import dans pkgsrc.

Aussi, vous trouverez à cette adresse un .shar à executer dans votre ancienne arborescence WIP, afin de simuler un cvs up -dP.

Remarques et contributions bienvenues, comme d’hab.

Un merci spécial à bapt, auteur d’un certain nombre de patchs présents dans cette release.

Posté dans NetBSD | 2 Comments »

2 Reponses pour “J’ai soif. Terriblement soif.”

  1. tth Says:

    J’ai parcouru la doc du machin en diagonale, et tout cela me parait bon comme la romaine.

    Et je me pose une question : est-il possible d’utiliser pkgin sur seulement une seule application ? Et ce, juste pour un yuser ?

    Exemple : en ce moment, je fabrique des kits de sons pour Specimen + des sequences seq24 + des scripts sox + du portnawak kimarchepas. Donc, plusieurs trucs relativement indépendants. L’idée, c’est que les trois fous qui écoutent ça n’aient qu’à lancer une commande genre \pkgin –wtf tontonth-sounds upgrade\ pour tirer automagiquement les tarballs du dépot ?

    J’espère que j’ai été clair…

  2. iMil Says:

    Moyennant un bootstrap de pkgsrc, oui. pkgin utilise pkg_add et pkg_delete pour effectivement ajouter / effacer des paquets, aussi il est indispensable de disposer d’un système de base minimal. Fort heureusement, un bootstrap peut s’effectuer où bon te semble dans l’arborescence et ne prend, sur une machine pas trop ancienne, que 5 minutes. Après cela, libre à toi de générer ton propre repository avec tes packages maison.

Répondre

Vous devez être identifié pour poster un commentaire.

Identification

Enregistrez-vous

SQUAD!

GCU live

[10:06:39] katyucha gunhu: par vagues
[10:07:11] heraclide katyucha: en vrai, condoleances, ambiance de merde au taf, spa cool
[10:07:32] katyucha heraclide: ca passe bien avec mes autres collegues mais pas ceux de mon bureau XD
[10:07:34] gunhu heraclide: disons que tu y passes beaucoup de temps
[10:07:36] gunhu donc bon...
[10:08:17] semarie http://www.openwall.com/ lists/oss-security/2016/ 06/30/4 #gdb,valgrind,cve-request#
[10:08:48] semarie et j'ajoute perfidement https://gcc.gnu.org/bugz illa/show_bug.cgi?id=716 96 pour que rhonrhon il vieute quelqu'un
--> lissyx joined #gcu.
[10:23:44] SLiX matin
[10:26:04] Vigdis https://www.softwareheri tage.org

Miiissioudaaam'

Archives:

Meta:

Hosted by:

NBS-System